Yaggdotcom-Logo-CMYK1Visiblement exaspérée par ses propos, elle livre un constat sans appel de la situation: «Manuel Valls a instrumentalisé cette question de la gestation pour autrui. D’une part en donnant cette interview à La Croix, il a cherché à couper l’herbe sous le pied des manifestants du 5 octobre en leur donnant des gages, il a cédé à la pression d’une minorité réactionnaire, qui hait la République, qui hait les principes de liberté, d’égalité et de fraternité.

Dans le même temps, il a à dessein parfaitement eu conscience que ça allait agiter un chiffon rouge qui allait détourner l’attention des autres choix politiques du gouvernement avec notamment l’incapacité de ce gouvernement à réduire le nombre de chômeurs, et les récentes annonces sur les allocations familiales.»

Lire la suite sur Yagg.com