logo_têtuTout a changé le 16 octobre dernier : le comité indépendant de l’étude anglaise baptisée PROUD, a suggéré de donner une prophylaxie pré-exposition (PrEP) en continue à tous les participants de l’essai, suite à des résultats intermédiaires démontrant que la PrEP se révélait « hautement protectrice contre le VIH « .

L’essai IPERGAY, qui testait la prise du médicament uniquement au moment de l’exposition aux risques, était en double aveugle : une moitié des 400 participants recevaient un placebo, une autre les molécules. Tous bénéficiaient d’un accompagnement en prévention. Après l’annonce anglaise, le comité français indépendant a observé le nombre de nouveaux cas de contamination sur les deux groupes de participants à IPERGAY. Comme attendu, le groupe qui a reçu le Truvada se contamine moins. Chaque participant recevra donc les molécules actives.

Lire la suite sur Têtu.com