Droit au logement - DALPARIS,  PLACE DE LA RÉPUBLIQUE :
Environ 120 personnes ont passé la nuit sous les bâches.  

Menacées d’expulsion à partir d’aujourd’hui, ou déjà expulsées de leur logement ou de leur hébergement et sans logis, prioritaires DALO en attente de relogement, mineurs étrangers à la rue, oubliées du droit au logement et droit à l’hébergement sont déterminés à reconduire la mobilisation ce soir, en attendant le respect de leurs droits, selon les lois.

Des rendez-vous ont été demandés à Mme HIDALGO, et à Mme PINEL. Des responsables d’associations de soutien au sans logis sont venus sur le campement apporter leur soutien à cette initiative (Fondation Abbé Pierre, FNARS, enfants du Canal, inter logement, jeudi noir, SUD PTT …)
Des repas sont assurés par le « 115 du particulier » et « la chorba ».

Le « camp des oubliés du droit au logement et à l’hébergement » a accueilli des sans abris cette nuit.
Les sans logis ont eu froid, besoin de sacs de couchages, lits de camp, matelas pneumatiques. Point tout les soir à partir de 18H.

Soutien financier pour les repas à l’ordre du “115 du particulier”, envoyer au DAL, 29 Av Ledru Rollin, Paris 12

LILLE :
Dix familles ont refusé de quitter le centre d’hébergements d’urgence (CHU) qui aurait du fermer hier. Elles sont toujours dans les lieux ce matin, et exigent un hébergement de stabilisation ou un relogement, conformément à la loi. L’initiative fait tache d’huile, et a été rejointe par des résidentes de deux autres CHU, fermant ce matin. Le mouvement pourrait encore s’étendre .


TOULOUSE :
Les 10 sans-abris d’un CHU, hébergés dans des ALGECO au Gymnase Montané, ont refusé d’aller dans la rue depuis hier, et occupent les locaux avec le soutien du DAL 33 et d’organisations locales ;

Avec les familles et personnes “à la rue”,  en instance d’expulsion,  prioritaires DALOs,  mineurs sans logis, DAL appel à la convergence et au soutien le plus large aux actons et luttes pour obtenir le respect des lois de la République et des droits des « sans toit  » : Droit au logement décent, Droit à l’hébergement jusqu’au relogement, encadrement des loyers à la baisse partout, droit d’attribution d’office …

Revendications :

  • Accueil de toute personne sans logis qui en fait la demande et maintien jusqu’à une orientation vers un relogement, ou un accueil de stabilisation ou de soins (Article L 345-2-2 et –3 du code de l’action sociale)
  •  prise en charge des mineurs à la rue, intégralement , par les départements concernés (code de l’action sociale)
  • Application stricte de la loi DALO, et relogement dans les 6 mois, comme prévus dans les textes (Code de la construction)
  • Arrêt de toute expulsion sans relogement préalable, et respect des arrêtés municipaux anti expulsion
  • Mobilisation de 100 000 logements et bureaux publics et semi publics, et si besoin réquisition, pour accueillir les sans logis et les prioritaires DALO (notamment procédure d’attribution d’office, code de la construction)
  • Baisse des loyers et des charges, et encadrement des loyers dans toutes les agglomérations où les loyers ont flambé (loi ALUR)
  • Réalisation massive de vrais logements sociaux

Allez régulièrement visiter régulièrement le site du DAL !