presse-cité_une3presse-cité_une3Un fonds en forme d’appel à projets qui en ressuscite donc un précédent, créé en 2010 par Frédéric Mitterrand, avec le concours de Fadela Amara, puis renouvelé en 2011… avant d’être supprimé par la gauche à son arrivée au pouvoir en 2012. Pour que cet appel à projet soit rétabli, il aura fallu le travail patient de plusieurs réseaux de médias de proximité et des quartiers, parmi lesquels figure en bonne place Presse & Cité.

L’ACTION DE JÉRÔME BOUVIER…

Il aura aussi et surtout fallu beaucoup de persévérance au maître d’œuvre de l’ensemble de ces appels à projets, quel que soit le gouvernement, Jérôme Bouvier, dorénavant en charge des « métiers de la presse et de l’information, de l’éducation aux médias et de la diversité » auprès de la ministre de la Culture. L’ancien médiateur de radio France (et, avec Journalisme et citoyenneté, l’animateur des Assises internationales du journalisme) n’a pas chômé, puisque ce fonds a été créé à peine deux mois après sa nomination… avec qui plus est la volonté affirmée par l’administration de « construire ensemble quelque chose de dédié ».
Mais hélas, ne nous le cachons pas non plus, il aura aussi fallu l’action… des frères Kouachi et de Amédy Coulibaly, qui ont créé un tel émoi dans la société que tous ceux qui étaient susceptibles de mener une action pour contrer leur « œuvre » sont revenus au bon souvenir des autorités françaises.

Lire la suite de l’article sur Presse et Cité en cliquant ici