gisti-logo-moyenLe Gisti a saisi le Défenseur des droits, le 8 juin 2015, à propos des violences policières qui se sont déchaînées ce jour-là à Paris au cours d’une opération d’arrestations de migrant·e·s, en majorité éryhtréen·ne·s et soudanais·es, devant la halle Pajol, dans le 18ème arrondissement de Paris.

Les migrant·e·s concerné·e·s s’étaient regroupé·e·s devant cette halle après avoir été expulsé·e·s, quelques jours avant, des abris de fortune où ils survivaient depuis près d’un an sous le pont du métro Porte de la Chapelle.

Cette demande d’intervention du Défenseur des droits a été faite sur la base des récits des nombreuses personnes (migrant·e·s, militant·e·s, élu·e·s) témoins ou victimes de ces violences policières.