valléefm_nDepuis ce mardi 16 juin, nous, les bénévoles de la radio associative Vallée FM sommes abasourdis. Le bureau de l’association MEDIA FORUM 77, qui a en gestion la station, nous a annoncé, que les programmes et l’antenne s’arrêtaient purement et simplement : dans 15 jours, pour les premiers, à la fin de l’été pour la seconde.

C’est une décision unilatérale qui n’a pas été clairement motivée par la direction. Quels sont les véritables arguments? Pourquoi décider de tuer une radio locale née il y a 23 ans sur le Val-Maubuée ? Parmi les bénévoles, qui font vivre l’antenne – pour certain depuis le début, personne ne comprend cette décision.

Pour quelles raisons fermer ainsi l’antenne? Les dix membres de l’association et son bureau sont fatigués d’en assurer la gestion ? Des difficultés financières pèsent sur le devenir de l’association ? Le CSA demande expressément la fermeture ? Pourquoi les membres de Médias Forum 77 ne recherchent-ils pas une solution pour la survie de l’antenne ? Pourquoi ne souhaitent-ils pas passer le relais à d’autres ? Pourquoi attendre les 15 derniers jours de la saison pour nous annoncer une fermeture prévue pourtant depuis le mois de mars 2015 ? Pourquoi cette omerta  depuis ? Pourquoi refuser aux animateurs de reprendre l’association, comme cela a été proposé le 16 juin dernier ? Bref pourquoi tant de mystère ?

Depuis de nombreuses années, les bénévoles de la radio ont demandé à adhérer à l’association, à prendre part à son fonctionnement, à ses évolutions et tout simplement à sa vie. Un refus du bureau a toujours été opposé à ce souhait, cette volonté de s’impliquer.

Vallée FM occupe une place essentielle dans la vie de ses bénévoles, mais aussi de ses auditeurs. C’est un outil d’expression indispensable dans notre société. Toutes les musiques, toutes les cultures, y sont représentées. La question de la lutte contre les discriminations, la vie locale, politique et culturelle ont également été, et depuis longtemps, les moteurs de la station. Vallée FM a un rôle de service public et d’information essentiel à la vie de la démocratie…

Aujourd’hui, dix personnes réunies en assemblée générale décident de la mort de ce merveilleux outil, sans le moindre souci de l’auditeur et de l’utilité sociale de la radio locale. C’est inacceptable !

Nous pensons également aux 3 salariés, qui perdent ainsi leur emploi. Ils sont indispensables à la survie de Vallée FM.

Nous en appelons aux élus locaux, maires, députés, conseillers départementaux, pour sortir Vallée FM de cette mort annoncée.

Nous en appelons aux membres du CSA, qui ne peuvent ainsi laisser mourir une station de radio, sans rien faire pour la sauver.

Nous appelons les auditeurs et les auditrices à soutenir les animateurs bénévoles pour sauver Vallée FM sur le 98.4 !

Une pétition est lancée sur le AAVAZ.ORG, le site des pétitions citoyennes, pour que vive Vallée FM sur le 98.4 !