Un ancien salarié de McDonald’s avait pris l’habitude de donner son repas à un SDF. Mais ce geste généreux n’a pas été apprécié par la direction de l’établissement de Hyères (Var). Un soir, en effet, une altercation a éclaté entre deux sans-abri, devant le restaurant. Quelques jours plus tard, de nouvelles instructions sont affichées à l’attention du personnel : « Il est formellement interdit de procurer de la nourriture aux clochards. » La formulation choque Raphaël.

« Un abus de pouvoir », dénonce l’ancien salarié
« Ils sont quand même humains, ils respirent », s’indigne auprès de France 2 l’ancien salarié, qui défend son droit de « donner à manger » à qui il veut, « s’il en a envie », et dénonce un « abus de pouvoir ». En effet, cette interdiction n’est fondée sur aucune base juridique, selon l’avocat Jean-David Marion, également rencontré par la chaîne. Face au tollé, l’enseigne a finalement présenté ses excuses « à toutes celles et ceux que cette affiche a choqués ». L’ancien salarié, lui, avait déjà présenté sa démission fin juillet.

Extrait du JT de France 2 de 13h du 14 Aout 2015