Au-delà des approximations quant aux liens entre l’immigration et la démographie, France Terre d’Asile revient dans son dernier communiqué de presse du (celui du 20 Août) sur les huit points qu’il convient d’avoir à l’esprit.

Parmi eux, les prévisions catastrophiques pour l’Europe : une population qui ne représentera plus que 5.4% de la population mondiale,  une accélération de son vieillissement prévu à partir de 2040 et un taux de fécondité bas, qui remet en cause de le renouvellement des générations.

« La croissance de la population européenne est aujourd’hui déjà portée pour près des deux tiers par le solde des migrations« .

En Afrique, la population aura été multipliée par 10 avec en 2050 1,7 milliards d’habitants sur ce continent contre seulement 180 millions en 1950 ! Un quart des habitants vivant en milieu urbain sur la planète sera africain.

Alors s’interroge France Terre d’Asile, que vaut la politique de regroupement familial avec ses concerné 13 362 personnes en 2012 ?

« Est-ce vraiment ce défi que veut relever le ministre de l’Intérieur? » se demande Pierre Henry, le  directeur général de France terre d’asile.

Lire le communiqué dans son intégralité  sur le site de France Terre d’Asile