Le conte de fée transgenre se finit dans les larmes sur YouTube, où la petite jeune fille élue «Reine de la rentrée» dans son lycée de Huntington Beach, en Californie, a posté une vidéo poignante: dans sa robe de bal, elle sanglote, qu’elle est «si triste, si désemparée, si détruite, si fatiguée du monde». Encore un état d’âme adolescent? C’est plus triste que ça.

Cassidy Lynn Campbell, née Lance Campbell il y a seize ans, suivait depuis trois ans un traitement hormonal pour enfin réaliser son rêve: devenir une fille. Rêve que le monde entier (et les médias) suivaient en direct ou presque sur son compte YouTube, étape par étape. Le 20 septembre, elle est élue Reine de la rentrée de son bahut, porte la mythique couronne en pleurnichant comme n’importe quelle jeune fille qui a attrapé le pompon.

Et quand on pense à toutes les pom-pom girls blondes à brushing qu’on s’est tapé pendant des kilomètres de feuilletons télé, c’est rafraîchissant de voir un ancien garçon qui s’est toujours vu en fille devenir «Homecoming Queen». 

Voir la vidéo et lire la suite de l’article sur Libération.com