Au moment où le petit monde des associations se réunissait ce samedi 21 septembre porte de Pantin, à Paris, un appel aux dons ne trompait pas sur le contexte de cette mini-manif : c’est la crise pour les assos. Un appel aux dons qui émanait de l’archi-médiatique, archi-subventionnée et archi-PS Ni putes ni soumises (« -46% de subventions publiques en deux ans »).

C’est que ce milieu des assos est en pleine déconfiture, surtout au-delà du périph’. C’est pourquoi une large mobilisation était lancée depuis cet été, dénonçant rien moins que… « La disparition des associations ». Comment se fait-il ? Eléments de réponse de citoyens qui crient famine.