ARCHIVES / mobilisation Février 2011

À LIRE SUR POLITIS.FR_ La mobilisation n’a pas suffit : les premières audiences délocalisées pour les étrangers en situation irrégulière débutent ce lundi 14 octobre, au Mesnil-Amelot, en Seine-et-Marne.

Une justice d’exception pour les étrangers. C’est ce qui est lancé ce lundi 14 octobre, dans l’annexe du tribunal de Meaux, juste à côté du centre de rétention du Mesnil-Amelot, en Seine-et-Marne.

« Ni Manuel Valls ni, Christiane Taubira n’auront donc été ébranlés par la forte mobilisation suscitée par les projets d’ouverture de cette annexe et de celle programmée dans la zone d’attente de l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, constate un collectif d’organisations mobilisées, dont la Cimade, le Gisti, l’Anafé, le Comede, la LDH, le Syndicat des avocats de France (SAF) et le Syndicat de la magistrature (SM). Les ministres restent ainsi sourds aux appels que leur ont personnellement adressés la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH), le Conseil national des barreaux (CNB) et de très nombreux parlementaires, élus, personnalités, associations … »

LIRE LA SUITE SUR POLITIS.FR