Le Planning Familial prend acte des mesures proposées par la Ministre des affaires sociales et de la santé pour la contraception des mineurs de 15 ans et plus dans le projet de loi de finances de la Sécurité Sociale 2014 en prolongement des mesures prises dans la même loi fin 2012.

S’il peut se réjouir de la prise en compte, enfin, via l’instauration du tiers payant, des consultations et examens biologiques liés à une délivrance de contraception hors centres de planification, Le Planning Familial regrette une fois encore, l’aspect inabouti des mesures proposées.