Par deux fois ces dernières semaines, la ministre de la Justice a été publiquement et fortement attaquée parce qu’elle est noire. Une première fois le 17 octobre dans l’émission Envoyé spécial où une tête de liste FN aux municipales (écartée depuis) la comparait à un singe. Plus récemment, à Angers (qui a parlé de la douceur angevine?), des enfants ont crié sur son passage, en brandissant une banane: «La guenon, mange ta banane!». Retranscrire ces mots provoque déjà le dégoût. Dans cette dernière attaque, qui est à la manœuvre? La «Manif pour tous», ce ramassis d’opposant.e.s homophobes criant leur haine et leur mépris pour des hommes et des femmes homosexuel.le.s, leur déniant le droit de vivre et d’élever des enfants. La «Manif pour tous» qui montre son double visage.

Lire la suite en cliquant ici