romeroToute la presse en parle ! La ministre Marisol Touraine a déclaré que la levée de l’interdiction des soins funéraires pour les séropositifs était désormais « un principe acquis ». C’est une grande nouvelle pour tous ceux qui, comme vous, ont signé ma pétition pour que la ministre de la Santé mette fin à cette discrimination injuste.

Mais ce n’est pas suffisant : quatre ministres de la Santé se sont succédés depuis que j’ai lancé ce combat et ils ont tous jugé cette interdiction discriminatoire. Le prédécesseur de Marisol Touraine, Xavier Bertrand, avait même envoyé le dernier jour de ses fonctions une lettre à toutes les associations en affirmant que la levée de l’interdiction était acquise et qu’il ne restait plus qu’à signer le décret. Or, deux ans plus tard, rien n’a changé.

Je veux avoir confiance en la parole publique de Marisol Touraine, mais ce qui est important aujourd’hui c’est de savoir concrètement quand cette pratique discriminatoire sera abrogée.

Dans le courrier qu’elle a écrit pour annoncer la levée, Marisol Touraine dit préparer, en lien avec les services du ministère de l’Intérieur, le cadre juridique qui permettra la pratique des soins funéraires pour les personnes décédées du Sida ou d’une hépatite.

Nous avons assez attendu. Le gouvernement doit s’organiser pour que cette pratique cesse : Marisol Touraine doit annoncer officiellement un calendrier pour la levée de l’interdiction!

Nous devons montrer que derrière les 94.000 signataires de la pétition, il y a des hommes et des femmes qui attendent plus que des déclarations, qui souhaitent obtenir des actes. Pour cela, mettons en scène notre mobilisation.

(…)

Nous y sommes presque, restons mobilisés et continuons à faire signer autour de nous : www.change.org/SidaSoinsFuneraires

Merci à tous,

Jean-Luc Romero, Président d’Élus Locaux Contre le Sida – Conseiller régional d’Ile-de-France