«  Elles demandent » est un observatoire local inter-associatif des violences faites aux femmes sur Paris Vallée de la Marne est un collectif d’associations locales: Droit de Cit[é]r des Femmes, Émergences Marne-la-Vallée et Turbulences Marne-la-Vallée.

Ces associations partagent les valeurs du féminisme et de la dynamique militante. Ce collectif est entièrement porté et animé par des bénévoles.

L’observatoire local

Cet observatoire, représenté par un logo multicolore, a été créé en 2021 suite au constat effectué par ces associations locales du manque d’informations et de réponses disponibles pour les femmes victimes de violences sur l’ancien territoire du Val Maubuée. Il a été ensuite décidé d’étendre le territoire d’action sur toute l’agglomération Paris-Vallée de la Marne.

Deux grands objectifs :

Recenser les réponses existantes sur le territoire pour accompagner les femmes victimes de violences et les faire connaître par l’édition d’un dépliant informatif ;

Organiser des actions de sensibilisation grand public contre ces violences.

Sur le plus long terme « Elles demandent » a en tête de contribuer à la (re)création d’une antenne du CIDFF en Seine et Marne (rappelons en effet que le CIDFF 77 a fermé en 2017), et surtout de faire construire une maison des femmes sur l’agglomération.

Pour ce faire, « Elles demandent » rencontre les élus, les responsables des CCAS, les associations ainsi que les services institutionnels afin de créer une dynamique de coordination des actions sur le territoire.

Quelques réalisations:

24 rencontres : élus du territoire de Paris Vallée de la Marne, responsables des CCAS, associations locales, services institutionnels, préfecture de Seine-et-Marne. Ce travail se poursuit en 2022

Conception d’un dépliant recensant les différentes dispositifs et lieux d’accompagnement existants sur Paris- Vallée de la Marne avec le soutien de la Communauté d’Agglomération Paris Vallée de la Marne.    

Une enquête exploratoire sur l’appui apporté localement aux femmes victimes de violences, est en cours . Elle est réalisée par des étudiant.e.s de l’université Gustave Eiffel en deuxième année de licence en sociologie, bien sûr encadrés par leur équipe enseignante.

A l’occasion de la « Journée Internationale de lutte contre les violences faites aux femmes »; une table ronde sur le thème des violences conjugales et un apéro-jazz en clôture, a été organisée au sein de la MJC Boris Vian à Pontault-Combault, avec 45 personnes présentes. Une auttre journée de sensibilisation prévue le 27 novembre 2022 à la MJC Camille Claudel à Lognes.